• Le "temps de cerveau disponible"

    Différentes études au niveau international ont montré́ que le temps de lecture est en train de diminuer du fait de l'influence et de l'omniprésence des médias sociaux, et le livre souffre d’une image désuète. C'est le cas aux USA, en Europe, en France et en Belgique, notamment chez les adolescents. Le nombre de grand.e.s lecteurs et lectrices dans la population diminue d'année en année.